Comment appliquer l’enduit Chaux Chanvre ?

Choix des murs à enduire en chaux chanvre.

Contrairement aux pratiques modernes qui traitent de la même facon toutes les surfaces verticales, et tout à fait dans l’esprit de la trop oubliée hiérarchie des facades, voici quelques appréciations personnelles sur les murs à enduire en chaux chanvre.

Dans la rénovation qui m’occupe en ce moment :

  • Dans les grandes pièces de vie, les murs contre espaces non chauffés sont en chaux chanvre (sauf les murs très hauts, en placo + laine de roche) ; les murs extérieurs ont 7cm d’enduit, les murs contre espace tampon ont 5cm d’enduit. Les murs de refend sont en pierres apparentes dans les pièces de vie. On cherche la beauté des parois pierres et des grands murs enduits (les plus grands murs font 8m*3m), tout en ayant la régulation thermique et hygrique du chaux chanvre.
  • Dans les chambres, mur extérieur en placo + laine de roche, mur de refend en chaux sable, cloisons en placo + alpharock : on cherche un compromis entre confort thermique (meilleure isolation en laine de roche) et régulation de l’hygromètrie (par les faces chaux) ; la respiration du mur est secondaire à l’étage, bien au dessus de la ligne de marnage des murs.
  • Aucun enduit chaux chanvre n’est laissé apparent (enduit chaux sable, stucs, badigeons, etc.)

Mélange facile à travailler à la truelle – taloche :

  • 40 l d’eau
  • 35kg de chaux NHL2 (type BOEHM) Préférez 25kg de TERECHAUX (Saint Astier). La TRADICAL est réputée meilleure encore pour cette application.
  • 70-75 L de chénevotte.

Introduire eau puis chaux, laisser dissoudre.

Introduire le chanvre petit à petit (en 3 4 fois), puis laisser tourner 5 à 10 mn jusqu’à obtenir un mélange floconneux et mousseux.

Augmenter d’un seau d’eau pour les brouettes qui vont attendre (le chanvre boit de l’eau au fur et à mesure).

Le chanvre se comporte bien face aux variations de quantité d’eau (vous aurez un enduit plus liquide donc à appliquer moins épais, ou plus sec donc à plus travailler à la truelle), mais mal face aux variations de dosage de chaux. Si vous diminuez la quantité de chaux, vous aurez un mélange moins collant et moins plastique.

Application au sablon

Deux grands avantages à l’application du chaux chanvre au sablon :

  • Vous pouvez diminuer le dosage en chaux (monter à 80-85 L de chanvre par sac de chaux), car la projection résoud le problème de la moindre adhésion (donc meilleure isolation et économie de chaux).
  • Rapidité : Avec un projeteur solide physiquement (c’est un travail dur) et deux mélangeurs/transporteurs, vous pouvez passer 25 mélanges dans la journée (soit 2m3, soit 25m² en 8cm, en deux passes, une le matin, une l’apres midi).

Inconvénient : la planéité est plus difficile à maintenir qu’en travail coffré.

Enduire seul un mur en chaux chanvre, à la truelle taloche.

Matin : Faites deux tours de bétonnière, le deuxieme plus mouillé pour compenser l’attente. Faites une première passe sur autant de surface que possible, en terminant propre (c’est à dire sur une limite de mur, ou au moins en faisant un bord droit).

Après midi : Deux tours de bétonnière idem. Repassez sur votre travail de matin, dans le même ordre ; il a eu le temps de tirer.

Fin de journée : Ramassez les chutes, tournez, coulez en coffrage.

Vous serez plus rapide l’après midi, car vous passerez sur un enduit encore humide, qui accroche mieux.

Avec quatre bétonnières de 75L, vous venez d’enduire 6m² en 5cm.

Application à la truelle taloche.

Travaillez sur support bien mouillé. Vous pouvez réhumidifier entre chaque passe. Chargez la taloche. Projetez à la truelle, selon votre coup de main préféré. Quand la taloche est vide, repassez sommairement à la truelle pour éviter les décollements. Faites 4 ou 5 taloches et dressez : règle de macon, vérifiez la planéité, corriger à la taloche, dégarnissez à la truelle si besoin.

Sur la passe finale, lissez à la taloche, sans excès : on cherche à avoir un enduit droit mais pas lisse.

Les premières passes sur support irrégulier demandent une truelle plus petite (type queue de vache 12-15cm), qui vous fera poser moins d’enduit à la fois, ce qui est bien, et qui vous permettront de mieux forcer l’enduit dans les irrégularités du support.

Les passes suivantes peuvent être faites à la grande truelle rectangulaire.

La truelle améliore l’adhésion de l’enduit au support, la taloche diminue l’adhésion.

Attention aux épaisseurs (plus de 2 cm), qui ont tendance à se décoller quelques minutes après application. En cas de murs contrariés, vous aurez intérêt à faire une passe partielle pour combler les creux, et préparer les passes suivantes.

Règle générale : pas plus de 2 cm par passe. Chaque passe à une demi journée d’intervalle.

Attention aux murs anciens.

Les murs anciens ont du « fruit » (de la pente). Ils reculent dans la hauteur. Oubliez donc l’usage du niveau, qui ne sert à rien ici. Posez plutot quelques repères (de 5cm par exemple) en haut de cloison.

Enduisez 5cm en bas de cloison. C’est sur la ligne droite entre ces repères que vous vous baserez pour avoir un mur droit (mais pas vertical).

Ce conseil est aussi particulièrement valable dans le travail des murs en chaux sable : la couche d’enduit étant nettement moins épaisse, si vous voulez travailler « vertical », vous aurez 1cm d’enduit en bas de mur, et 5cm en haut de mur, une catastrophe.

Tenue du chantier

Vous aurez intérêt à toujours avoir un coffrage ouvert pour récupérer vos chutes de la journée, les fonds de brouette difficiles (secs). Ramassez les chutes, faites tourner avec un seau de chaux supplémentaire et de l’eau à consistance molle. Coulez en coffrage.

Travail en hauteur ou à l’étage.

L’enduit chaux chanvre est beaucoup plus léger qu’un enduit chaux sable (un seau de 10 L pèse dans les 6-7kg, en chaux sable c’est plutot 13-15kg). Cependant, l’enduit est souvent posé en épaisseur, donc demande beaucoup de volume.

Après expériences diverses, pour le travail à l’étage, il est recommandé de monter la bétonnière à l’étage.

Le travail en hauteur (mur cathédrale de 3 à 5.5m) a été abandonné, malgré la présence d’un bon échafaudage. Trop de volume ! On fera en laine + placo.

Si les surfaces sont réduites, le seau, ou la poubelle de 70l montée au palan, sont vos amis pour monter l’enduit.

Coffrage ou pas ?

A partir de 5cm d’épaisseur, l’utilité du coffrage est avérée. Moins de travail truelle taloche, une meilleure planéité pour ceux qui ne sont pas des as du dressage taloche.

Séchage

Le chaux chanvre tire en quelques heures (on peut décoffrer, ou repasser). Il sèche en plusieurs semaines, selon les conditions du chantier (temps constaté en utilisant une chaux NHL2).

L’aspect du chaux chanvre sec est plus jaune, plus brillant, et plus dur que le chaux chanvre juste appliqué. Ne vous inquiétez pas du toucher « mou » du chanvre frais. Après quelques semaines, il durcit, on peut y planter des clous sans aucun problème.

Cas particuliers :

Reprise d’enduit après séchage complet (par exemple après une ou deux passes au sablon, vous reprenez le travail à la truelle).

Faites un mélange plus riche en chaux (65-70 L de chanvre au lieu de 70-75L) pour améliorer l’adhésion.

Commencez en couches fines pour combler les creux, puis revenez vers une couche fraiche entière.

Et après ?

Certains veulent garder l’enduit chaux chanvre brut. Dans ce cas, posez une dernière passe pauvre en chanvre (40L ou moins), pour permettre une finition lisse qui laissera voir le chanvre sans être rugueuse.

Pour les autres, une couche d’enduit chaux sable permet de lisser le mur et la pose d’un badigeon ou d’un stuc, qu’on veillera à garder suffisamment respirant pour profiter de toutes les qualités du chaux chanvre.

30 pensées sur “Comment appliquer l’enduit Chaux Chanvre ?”

  1. c’est un bon site, avec de vrais cohérences et de l’expérience.
    merci de me dire ou il est possible d’avoir ce chanvre SVP

    merci et bravo
    pierrick

    1. le chanvre peut se trouver aupres de Poitou Chanvre, à un prix tres intéressant.
      Sur la chaux, j’ai essayé TereChaux, qui me paraissait plus cher que la Boehm.. en fait elle est bcp plus efficace, plus plastique, plus rentable, je vais corriger mon article pour le préciser.

  2. Merci pour ces precieux renseignements, à nous de jouer!
    Pour le chanvre nous nous sommes servis auprès de Eco chanvre 86 au prix trés intérréssant de 70 euros TTC le sac (BIG-BAG)de 70 kilos la chénevotte.

  3. merci pour tout ces bons conseils, je me demande juste si l’accroche sera bonne sur un mur en bauge (sous bassements pierre puis terre paille) et sur de la brique…qu’en pensez-vous? merci d’avance

  4. sur les murs en bauge, on conseille un passage de lait de chaux + terre avant le passage du gobetis (je parle par oui dire, sans expérience des murs en terre)

  5. Salut,
    merci de nous faire partager tes expériences. je me prépare un chantier et j’ai qq questions : la Terechaux tu l’as utilisée dans les mêmes proportions que la Boehm ou tu en mettais moins (vu que tu dis que c’est plus rentable)? Au niveau couleur, quelle est le rendu à la Terechaux ? D’avance merci

    1. avec le sac de Terechaux 25kg, je mets autant voire plus de chanvre qu’avec le sac de Boehm 35kg. donc oui, c plus rentable.
      par ailleurs, on m’a assuré que la Tradical n’était pas si chère vu son rendement.

  6. Retour d’expérience vraiment intéressant……
    Par rapport à l’intérêt de l’ajout de sablon dans la composition de l’enduit chaux/chanvre : dans quelle proportion ?

    1. attention que le sablon, ici, c’est le pot de projection utilisé pour projeter (et non pas le sable fin habituellement désigné sous le nom de « sablon »)
      pour l’ajout de sable (éventuellement fin) dans le mélange chaux chanvre, c’est parfois utilisé sur les couches de finition pour adoucir l’aspect brut de l’enduit.

  7. Bonjour,

    Je suis en train de rénover une vieille ferme, et je traite certains murs en enduit chaux chanvre de 5cm d’épaisseur. Pour l’instant j’ai fait à la main, mais je vois que c’est possible au sablon. J’avais fait quelques essais avec compresseur/sablon mais sans succès. Faut-il modifier la plaque de projection, ou avez-vous utilisé la plaque trois trous classique avec un enduit très liquide?

    Merci d’avance.

    1. La plaque trois trous convient normalement bien pour le sablon. Le mélange doit être assez plastique, ce qui dépend de la qualité de la chaux et de la quantité d’eau. Sinon, le coffrage est aussi très efficace

  8. bonjour à tous, je suis en train de colmater les prises d’air sous charpente (aux jonctions des rampants et des murs gouttereaux et pignons)au mortier de chaux-chanvre; je crois savoir que le temps de séchage est très long (chaux aérienne uniquement) – puis-je tout de même poser mes plaques d’isolant entre chevrons (plaques de chanvre) avant séchage définitif? je me dis que l’humidité pourra s’échapper par l’extérieur au lieu de migrer dans les plaques d’isolant, mais je me trompe peut-être. Merci de vos réponses!

  9. j ai fait faire un devis pour 1 enduit chaux /chanvre sur 6cm d epaisseur sur un mur en pierre.
    le maçon me demande 100€ du m²
    qu en pensez vous ?
    merci

  10. Encore bravo pour votre site qui donne vraiment beaucoup de détails et de conseils. Je suis en auto-construction et voilà le temps où il faut penser au chantier enduits intérieurs (environ 150 mètres) Compte tenu de la surface, j’envisageai d ‘utiliser un sablon, après vous avoir lu, je suis conforté dans ce choix. Il me reste le problème du choix de la chaux à utiliser, aérienne ou hydraulique, ou un mélange des des deux ? Vous est il possible d »éclairer un peu plus ma lanterne.
    D’avance merci.

  11. bonjour,
    je fait en plus de mes travaux divers des enduits chuax-chanvre et ce entre 60 et 90€ le m2 selon la distance du chantier et les conditions de travail.
    ces enduits doivent être fait de facon sérieuse avec les bon mélange et une application soit au serrage que se soit pour les deux ou trois passes soit entre 5 et 7cm pour une efficacité optimal, etpeut etre fait au sablon pour les 1ère passes et finition a la main soit terrechaux que j’utilise tout le temps ou décorchaux pour une teinte dans la masse.
    les dosages st-astiers sont parfait 100l de chenevotte par sac et entre 30 et 40l d’eau, l’odre du mélange en bétonière est cité plus haut et c’est le bon.
    j’ai souvent vu faire des mélange raté,et donc enduit raté,mettre du sable avec et cela reste friable car la aussi les mélange au pif !!
    j’ai eu une formation par maison paysannes de france et j’invite les a en faire autant pour bien comprendre le principe de ces enduits et surtout comment bien préparer le chantier et réussir ces magnifique enduits décoratifs et isolants.
    bien cordialement…..

    1. bonsoir,

      Raynald sauf erreur de ma part St Astier préconise dans son guide d’application pour l’enduit chaux chanvre « isolant » 2 sacs de chaux pour 100L de chanvre OU 1 sac pour 55L de chanvre. Perso je suis monté au max à 80L de chanvre par sac de Terechaux en 25kg

  12. Merci pour toute ses infos et leur précision.
    Pourriez vous m’indiquer le dosage pour le gobetis dans le cas d’un enduit chaux chanvre. Est-il obligatoire si on utilise une machine à projeter. Nous avons 65m² de mur en pierre: maison du XIX que nous voudrions enduire avec de la chaux et du chanvre. Merci d’avance

  13. J’ai un chaleur de 35 ici en Provence. Pour savoir que la surface supporte un enduit chas sable, comment puis-je savoir?

    Est-il important pour la soutien soit sec ou légèrement humide?

    Dois-je humidifier le support avant d’appliquer?

    Merci!

    1. A 35°C , c’est limite pour la prise de la chaux. consulte éventuellement un artisan pour trouver un retardateur de carbonatation.
      Support toujours humidifié, pour éviter qu’il boive l’eau nécessaire à la chaux pour carbonater.

  14. re bonsoir,
    désolé pour mon précédent message, l’erreur avait déjà été corrigée

    sinon concernant la Tradical je préconise plutôt la NHL2 TERRECHAUX de St Astier, vous êtes en chaux pure, pas en formulée, et même en la laissant 12-24h en attente vous pourrez la rebattre sans pb et elle n’en sera que meilleure en accroche.

    La PF80 et la PF80M de Tradical sont formulées et n’ont plus grand chose à voir avec des chaux aériennes à mon avis. Je l’ai utilise à titre pro en enduit et joint sur du bâti ancien et nous en sommes très déçus. Le mortier est souvent pleine de « pétards » (boulette de chaux) et la prise est super rapide, de plus très difficile de garder son mortier une fois qu’il est mouillé.

  15. Bonjour,
    l’enduit chaux sable que j’ai passé sur du chaux chanvre « fayence » et parfois meme se fissure (1 a 2 mm). J’ai pu comprendre que c’est probablement dû à un mauvais dosage de l’eau.
    Comment peut on recupérer cela?
    Bien amicalement

    1. Chaux trop hydraulique ? Repasser une couche en chaux aérienne
      L’enduit se surveille au séchage, en repassant le fer de truelle sur les débuts de fissure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *