L’humidité dans la maison ancienne

Dans le bâti ancien, c’est la ventilation naturelle, donc les courants d’air passant dans les fuites du bâtiment, qui assure le renouvellement d’air. En rénovant une maison ancienne, on est généralement obligés de l’équiper d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée) pour éviter l’humidité intérieure.

La VMC aspire l’air humide dans les pièces utilitaires (cuisine, sanitaire). Elle crée donc une dépression, qui aspire l’air en provenance des pièces sèches (salon, chambres) ; il faut donc ménager des ouvertures pour laisser entrer l’air. Tous ces échanges d’air – et de chaleur – conduisent à bien des gaspillages. La VMC dite à double flux permet de les limiter en échangeant la chaleur entre l’air qui sort (chaud) et l’air qui rentre (frais).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *