Enduit chaux : exemple de chantier (mise en oeuvre)

Début de journée, on branche l’eau (chez nous, c’est le puits), on arrose les murs à enduire puis on met le jet dans le tonneau de 200L pour le remplir ; on puisera les seaux dedans au long de la journée.

Combinaison ou vêtements sales, bottes ou chaussures solides et épaisses, gants plastiques longs, lunettes de protection si on n’a pas de lunettes de vue (mais qui vont souffrir dans ce cas la, la chaux attaque tous les métaux). Masque à poussières pour les mélanges.

On contrôle les murs de la veille, on décide des emplacements à travailler. A deux, on se fixe par exemple 20m² à enduire en corps d’enduit, grosso modo 4 bétonnières

Première bétonnière, toujours avec soin. 1 minute de plus passée à la bétonnière peut vous économiser 30 minutes de travail d’un enduit mal ajusté.

Pour éviter les mécomptes, une seule personne met l’eau, une seule met le sable. Ou bien si travail à deux, on annonce à voix haute le numéro du seau qu’on ajoute. Ca a l’air bête, mais ca arrive à tout le monde de perdre le compte.

2 brouettes chargées, on laisse la bétonnière sale puisqu’on on fait une autre bétonnière le matin.

Truelle taloche, brouette amenée au plus près du mur. On puise avec la truelle, (1 truelle et demi de mortier sur la taloche). On projete en 3 ou 4 fois le contenu de la taloche. Projection, petit coup de truelle pour bien faire aller l’enduit partout, talochage sommaire pour éviter les crêtes, sans lissage, puisqu’on fait le dégrossi.

Pas plus de 15 20 mm de chaux sable à la fois (20-25mm de chaux chanvre) pour éviter les problèmes d’adhérence. Donc on fait la première passe sur l’ensemble des 20m² le matin, avec deux bétonnières (20m² * 15mm = 300 L = 2 bétonnières de 150 L).

Fin de matinée, on met un seau d’eau dans la bétonnière (en laissant le seau sous la bétonnière pour se rappeller qu’on a 1 seau d’eau dedans).

Pause déj, et on repart.

Sur la première passe encore humide mais qui commence à tirer, on va enduire la deuxième passe et finir le corps d’enduit.

2 betonnières, projection truelle taloche, dressage avec la règle de macon et lissage en plus cette fois ci, puisqu’on doit terminer sur un enduit droit.

Sur la dernière bétonnière, on envoie deux seaux d’eau et un seau de gravier mêlé (petit et gros) pour nettoyer la cuve. On renverse doucement, on remet un seau d’eau propre pour rincer et on laisse la bétonnière gueule en bas pour qu’elle sèche.

Fin de la journée. On rince bien les outils (20 secondes pour nettoyer une truelle fraiche, 10 minutes pour la même sèche) avec une brosse à balai. Les outils sur une palette, les brouettes sont renversées au sol pour que le tout sèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *