Trucs et astuces de bricolage

En vrac, quelques petits trucs appris au fil des chantiers.

– Le bon ouvrier a de bons outils. Le mauvais ouvrier a des outils meilleurs encore.

– en bricolage comme ailleurs : seul on va vite, ensemble on va loin. Mais comme en amour, mieux vaut être seul que mal accompagné.

– on peut vieillir un pierre neuve avec une solution diluée d’acide chlorhydrique. Passer de la fleur de chaux après action pour neutraliser l’acide et reconstituer le calcin (protéger la pierre).

– Faire les choses proprement ne prend pas plus de temps.

– Passage de gaines électriques dans le placo : utiliser une scie cloche de 22mm HSS, qui perce à la fois le rail et le placo. Beaucoup plus propre que la scie à guichet.

– On fait toujours les enduits trop liquides.

– Un rouleau de papier kraft étalé entre le plafond placo et l’isolant évite les retombées de poussière de laine (minérale) à long terme, pour un prix modique (100 eur les 150 m² de papier solide)

– Quand on saigne la pierre à la meuleuse disque diamant, un petit pulvérisateur de jardin crachant de l’eau supprime la poussière et améliore la coupe. Pour moins cher que les tronconneuses thermiques avec circuit d’eau qu’utilisent les cantonniers.

– Les murs anciens ne sont pas verticaux, ils sont droits (mais inclinés, le « fruit »)

– On peut tricher avec les techniques anciennes, pas avec les modernes (par exemple, dans un angle placo-pierre apparente, il faut d’abord faire le placo moderne, et recouvrir avec le joint ancien).

– Une mèche de perceuse ou de perforateur « champignonnée » sur une pierre trop dure est un excellent chasse clou, avec une tête ronde qui n’abimera pas le bois.

– Une moustiquaire tendue sur un cadre en bois fait un très bon tamis à sable 0/4 > 0/2

– Une grille de carreleur (acier galva, maille 5cm*5cm) fait un très bon tamis à gravats, pour trier les bonnes pierres dans un tas mélangé de terre et de pierres.

– Un puits dans le jardin, même non potable, fera tous vos travaux d’enduit (60l par bétonnière, la facture monte vite)

– Pour les joints sur pierre apparente, la poche à joints gagne 3 fois le temps. La technique du jeté brossé gagne 10 fois le temps.

– Choix des outils :
tout piti chantier (3 jours / an) : bas de gamme BricoDepo  (perforateur à 30 eur)
moyen chantier (10 jours / an) : gamme correcte en grand public (perforateur à 140 eur)
gros chantier particulier (30 jours / an) : bas de gamme à remplacer tous les 6 mois. (perforateur à 30 eur)
gros chantier semi pro (60 jours / an) : haut de gamme pro (Makita, Hilti et Hitachi sont tes amis, et Festool fait pleurer ton banquier) (perforateur à 400 eur et plus)

– un niveau laser ne sert à rien s’il n’est pas automatique. (petite exception : dresser un mur ancien avec de la pente). Mieux vaut mettre 150 eur dans un niveau automatique que 40 eur dans un niveau laser manuel.

– nettoyer de la chaux sèche sur de la pierre est un travail pénible. Toujours nettoyer à frais.

– 1 heure de protection plutot que 3 de nettoyage.

– la chaux à mains nues est une idée d’intellectuel.

– un bricoleur soigneux vaut deux ouvriers négligents.

– location de matériel : à partir d’un certain budget, il peut être plus économique d’acheter du matériel pro d’occasion et le revendre en fin de chantier.

– une visseuse sans fil de marque et de qualité vaut trois visseuses moyennes (et dix visseuses bas de gamme). Les Makita ou Hitachi 14.4 ou 18V sont des bombes.

– prévoir vos achats 3 mois, 6 mois, 1 an à l’avance. Pas forcément pour acheter tout de suite. Mais pour réagir quand vous voyez passer une occasion. Et aussi pour prévenir vos amis de ce que vous cherchez.

4 réflexions sur « Trucs et astuces de bricolage »

  1. Hello,
    Découvert votre blog aujourd’hui…après quelques petites brûlures à la chaux….(pressée, stressée, fatiguée, la novice cette idiote, a zappé les gants 🙁 ) …La fatigue et le ras-le-bol de fin de chantier, avec toutes ses frustrations, qui dure trop longtemps.
    La passion du bel oeuvre et des techniques anciennes et le ras-le-bol de se faire prendre pour une c* par des entreprises qui travaillent mal, font en partie de la merde et vous volent en ne faisant jamais complètement ni même correctement le job !
    J’adore votre blog. Intelligent, pertinent, plein d’humour.
    Dommage que je ne le découvre qu’aujourd’hui.
    A bientôt.

    1. Merci de votre retour, ca fait toujours très plaisir. Et oui, la chaux sans gants, j’en ai fait. Mais ca… c’était avant ! :p
      Les entreprises sont malheureusement incitées, il n’y a pas d’autre mot, à travailler pour facturer, et pas pour réaliser de bons ouvrages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *